Retour sur mon séjour finlandais

Je suis de retour chez moi depuis hier après une semaine dans la capitale finlandaise et c’est l’occasion pour moi de vous partager mon point de vue sur ce pays et sa capitale.

Il y a quinze jours quand j’ai décidé de partir j’hésitais entre deux destinations : Palerme et Helsinki, mais mon choix se portait plus vers Palerme. En effet, cette ville me tentait par son histoire et son climat. Helsinki présentait des inconvénients avec la nuit à 16 heures, le climat mais aussi je ne connaissais rien sur Helsinki. Mais, les prix des vols étant plus élevé pour Palerme, j’opte pour Helsinki.

Donc je partais pour la capitale finlandaise un peu par défaut sachant les contraintes de la saison hivernale et en connaissant rien mis à part quelques clichés sur la Finlande. Clichés concernant le design, l’écologie, les finlandaises, le métal et les paysages.

Alors après une semaine quel est mon bilan ? Positif, mais il y a quelques mythes à briser sur la Finlande.

Un des mythes a atténué est celui de l’écologie. Certes les finlandais ont une conscience écologique avec les clean walk, le tri des déchets, la propreté des rues. Alors que je m’attendais à des transports en commun et des véhicules avec des moteurs vert, j’étais très surpris par la présence forte du moteur thermique avec les voitures, les bus et les ferry. D’ailleurs en parlant de bateau, j’étais très surpris de les voir traverser la baie d’Helsinki qui est très belle. Même le nucléaire représente 24 % de la production électrique. Mais pour être positif, la Finlande souhaite bannir les véhicules diesel d’ici 2030 et réduire de 80% ses émissions polluantes à l’horizon 2050.

Toujours dans la thématique de l’environnement, l’impact du réchauffement climatique se resent très fortement dans les pays scandinaves. Je suis allé en plein hiver à Helsinki, normalement la ville est sous la neige et la baie prise par la glace. Ors l’hiver n’avais pas encore commencé cette année. Durant ma semaine je n’ai pas vu de pluie ni de neige la température est même monté à 7°C le premier jour. Les finlandais sont très surpris par ce temps. Le journal Le Monde en parle ici (réservé aux abonnés de ce journal). Le cycle jour nuit est aussi très particulier, le soleil se lève vers 8h30 pour se coucher vers 16h00 mais c’est une impression d’aube éternel surtout le long de la côte ou bien c’est un temps couvert tout le jour comme une sorte de nuit éternelle. Mais finalement en ne changeant pas ses habitudes tout est possible, y compris dîner à 19h00 même si les finlandais eux dînent à 17h00 !

Ensuite en point positif, la Finlande est riche en paysage, rien qu’Helsinki est magnifique avec sa baie et toutes ses îles. La ville est très belle avec ses deux collines où trônent les deux cathédrales. Le design est très présent avec les nombreux magasins… C’est un design simple, épuré et coloré. La Finlande est bien une terre de métal et j’adore ! Les finlandais sont très discret, le silence étant une philosophie, je n’ai pas eus de contact avec eux même après deux pintes de Guinness. Hé oui les finlandaises sont très belle !

Et pour terminer; comme je ne connaissais rien de l’histoire finlandaise, j’étais très surpris par l’architecture. En effet, la Finlande a 102 ans et son architecture a eus pour influence l’art nouveau et l’art déco… Le centre-ville est riche en immeuble et villa art nouveau, avec des frises, des tours avec des ressemblances avec le Moyen-Age mais avec des couleurs très vive. Au départ, c’est surprenant pour un amateur de ville d’histoire, mais finalement c’est tellement riche en détail et différent entre chaque bâti qu’on se laisse prendre par l’envie de tout découvrir…

Si vous voulez en apprendre plus sur les mythes à briser sur les pays scandinaves et notamment la Norvège je vous invite à lire cet article d’une française expatriée en Norvège ici.

Finlande – Villa art nouveau © tous droits réservés – 2020
Finlande – La baie d’Helsinki et sa baie © tous droits réservés – 2020
Finlande – Helsinki et sa baie © tous droits réservés – 2020

Helsinki en pratique

Hébergement :

J’ai trouvé un petit Airbnb dans le quartier de Kruununhaka à proximité de la côte. Le studio assez petit était dans une petite rue pas très loin de l’axe principal et ses commerces ainsi que du centre ville.

Transport :

Comme j’étais pas trop loin du centre ville j’ai très peu utilisé les transports en commun, très présent à Helsinki. Pour rejoindre Helsinki de l’aéroport j’ai pris le train et le ticket coûte 4.80 euro pour un allez simple. Un allez simple pour la forteresse de Suomelinna coûte 2.80 euros ainsi qu’un ticket de bus.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s